Avocat en droit routier à Lyon

Victime d’un accident de la route? Que faire?

 

Un véhicule rentre en collision avec le vôtre? Que faire, quelles démarches suivre?

 

Les bons réflexes

 

En cas d’accident de la route, et en tant que victime non responsable, il va vous falloir prendre des précautions.

Veillez à rester visible au maximum en laissant des feux de positions allumés. Pensez au gilet jaune et au triangle réfléchissant.
Ne descendez pas de votre véhicule sans vous trouver certain de votre sécurité et de votre capacité physique à pouvoir le faire.

Une fois que votre sécurité assurée, pensez à identifier le véhicule et le conducteur du véhicule en cause au plus vite.
Pour ce faire, pensez à vérifier dès que possible, la plaque d’immatriculation, la marque et le modèle du véhicule, sa couleur.
Si vous pouvez prendre une photo du véhicule cela constitue une preuve supplémentaire.

N’hésitez pas à faire des photos de l’accident et de la position des deux véhicules concernés par l’accident.

 

Pourquoi toutes ces précautions?

 

La sécurité se veut essentielle pour ne pas aggraver les dommages d’un accident, de fait une bonne visibilité se trouve primordiale.

Si beaucoup d’usagers sont de bonne foi, certains peuvent prendre peur après avoir réalisé les dégâts occasionnés et les conséquences qui pourraient en découler pour eux. C’est ainsi qu’un certain nombre d’usager prennent la fuite pour tenter d’échapper à leur responsabilité.
Afin de ne pas vous retrouver sans personne contre qui vous retourner ou en l’absence de toute preuve, il est important de constituer un dossier de preuve le plus tôt possible.
N’hésitez pas à faire appel à des témoins en présence, particulièrement en cas de délit de fuite.

 

A quoi serviront les preuves?

 

Les preuves se verront intégrées à un dossier étudier par les experts de vos assurances mutuelles. Ceux-ci détermineront qui était en tort au moment de l’accident. Ainsi ils pourront en déduire quelle assurance devra prendre en charge les dommages occasionnés.

Par ailleurs pensez à téléphoner au plus vite à votre assureur pour le prévenir du sinistre afin qu’il puisse prendre en charge au plus vite votre dossier afin de vous assister au mieux dans les suites données à l’accident.

Établissement d’un Constat amiable

 

Les photos et l’identification du conducteur sont un bon début, mais n’oubliez pas de remplir le constat en suite de l’accident.
Dans l’idéal, rédigez un constat approuvé par les deux usagers, victime et fautif de l’accident. Emplacement et circonstances de l’accident. Positions des véhicules. Horaire, usagers mis en cause. Plus vous pourrez donner de détails, mieux cela sera.

Cependant, si vous ne vous trouvez pas en accord avec un des points mentionnés par le conducteur adverses, n’hésitez pas à le mentionner sur le constat.
Si aucun compromis juste ne peut se voir trouvé entre les deux parties, chacun peut également remplir son propre constat sans se trouver dans l’obligation de signer celui de la partie adverse. Les deux constats se verront alors communiqués auprès des assurances.

 

D’un point de vue médical?

 

Après le côté matériel, vient le côté corporel, en effet suite à un accident, il ne se veut pas rare de subir des dommages corporels aussi bien physiques que psychologiques.

Même si vous ne ressentez pas une gêne handicapante en suite de l’accident, n’hésitez pas à aller consulter au plus vite après celui-ci.
Le mieux se voudrait d’aller consulter soit aux urgences soit auprès d’un médecin généraliste. Ne vous contentez pas de consulter un ostéopathe car les assurances refusent régulièrement leurs constatations si elles ne sont pas coroborées par un autre médecin.

L’établissement d’un certificat médical initial répertoriant toutes les conséquences médicales (même mineures) de votre état après l’accident se veut primordial.

Faites vous prescrire autant d’anti douleur et autres prescriptions nécessaires à vos soins.
Gardez précieusement toutes les prescriptions de séances de kinésithérapie et d’ostéopathie.

 

Quel rôle de l’avocat?

 

Votre avocat en droit routier et en réparation du dommage corporel, vous accompagnera aussi bien auprès des assurances, des juridictions qu’auprès du corps médical. Il se battra pour faire valoir vos droits en tout point et vous prodiguer les meilleurs conseils pour que vous vous trouviez intégralement indemnisé.

Maître Laurent FRANK, avocat en droit routier et en réparation du dommage corporel à Lyon, vous accompagne au mieux en cas de sinistre routier

Une question?

Contactez-moi

Articles récents :

Trottinette Électrique, attention à la confiscation

Trottinette Électrique, attention à la confiscation

Trottinette Électrique, attention à la confiscation   La tentation nous amène à vouloir aller toujours plus vite en Trottinette Électrique. De fait, ce mode de déplacement se démocratise et beaucoup s'en serve de moyen de locomotion remplaçant la voiture....

lire plus
Lyon interdit les trottinettes électriques aux mineurs

Lyon interdit les trottinettes électriques aux mineurs

Lyon interdit les trottinettes électriques aux mineurs   Cet été, Lyon a été la scène d'accidents tragiques impliquant des jeunes utilisant des trottinettes électriques. Les prestataires Dott et Tier s'associent alors avec les dirigeants de la ville pour durcir...

lire plus
La ZFE à Lyon, c’est maintenant

La ZFE à Lyon, c’est maintenant

La ZFE à Lyon, c'est maintenant   C'est effectif depuis le 1er septembre. Le plan de mise en place d'une ZFE dans la ville de Lyon a débuté pour les particuliers également. Quels véhicules concernés actuellement? Quelles mesures prendre? Quelle sanction encourue?...

lire plus
Copyright Maître Laurent FRANK 2022 - Design kubiweb
Share This